Sujet de thèse “Déformation de roches de zones de subduction sous hautes pressions” à l’Université de Lille, sept. 2018.

 

L’équipe physique des minéraux du laboratoire UMET de l’Université de Lille, propose un sujet de thèse financé par un projet ANR “Déformation de roches multiphasées dans les zones de subduction”.

L’objectif est d’identifier et quantifier les mécanismes de déformation pertinents dans des roches-clés des zones de subduction, pour mieux cerner leur influence sur la dynamique globale de ces zones de convergence. Le/la candidat.e utilisera des expériences de déformation sous haute pression récemment développées, couplées avec des mesures in-situ par rayonnement synchrotron (microstructures et contraintes), des modélisations numériques à l’échelle de l’aggrégat, ainsi que des comparaisons avec les microstructures naturelles. L’équipe du projet est multi-disciplinaire (sciences de la terre/matériaux), et dispose d’un nouveau laboratoire de haute pression ainsi que de l’accès au centre commun de microscopie de Lille labellisé instrument national.

Le/la candidat.e devra avoir obtenu un master en géophysique, géologie, sciences des matériaux, ou dans un champ disciplinaire proche, à la date du début de la thèse (sept. 2018). Une expérience de travail sur des microstructures en géologie ou matériaux et/ou en  programmation et/ou sur synchrotron seraient un avantage. Ce travail impliquera plusieurs expériences synchrotron nécessitant du travail lors de week-ends et la nuit.

Informations et candidatures: contacter Nadege Hilairet, nadege.hilairet@univlille1.fr. Pour une candidature, merci d’envoyer un CV, au moins deux références (par ex. encadrants de stage), ainsi qu’une lettre de motivation. Les candidatures seront examinées après le 14 mai puis au fil de l’eau. Le début est envisagé au 1er septembre 2018.